SEO-pour-concessionnaires

Les concessionnaires automobiles du Québec se font malheureusement trop souvent arnaquer par les charlatans du Web qui travaillent de leurs sous-sol et promettent de propulser leur site Web dans les premiers résultats de recherches de Google grâce à leur sois-disant ‘expertise en référencement organique’ (SEO). Il n’existe aucune ‘certification’ en référencement organique, alors comment savoir si cet ‘expert’ en est réellement un? En plus, le référencement organique est rarement un exercise ayant un impact à court terme, vous devez donc vivre d’espoir pendant des mois avant trop souvent devoir abandonner, avec des milliers de dollars de moins en poche, et aucun résultat pour le justifier.

Alors… en 2016, est-ce que le référencement organique est encore pertinent et surtout, est-ce un bon investissement pour un concessionnaire automobile?

La réponse… ça dépend! Mais ça dépend de quoi?

  1. Est-ce que la plateforme de votre fournisseur de site Web actuelle est bien structurée déjà pour le référencement organique (SEO) sans exagérée?
    • Est-ce que votre site est sécurisé (HTTPS)
    • Est-ce que votre fournisseur de site Web vous fourni sans frais une séries de liens (backlink) pertinents et légitimes qui ne mettront pas la réputation de votre site en jeu?
    • Est-ce que vos photos sont optimisées avec des données de géolocalisation pour être bien indexées par Google?
    • Est-ce que vos pages détaillées prennent avantages des vidéos Youtube de votre manufacturier à la fois pour l’utilisateur et pour le référencement (SEO)?
    • Avez-vous du contenu pertinent, intéressant et exclusif dans vos pages détaillées de véhicules neufs?
    • Est-ce que votre site est performant en terme de vitesse de téléchargement pour que les visiteurs puissent avoir une visite agréable sur votre site?
    • Est-ce que votre site actuel est déjà bien optimisé au niveau de la structure de liens interne entre les différentes pages pertinentes aux sujets similaires?
  2. Optimisez-vous votre présence dans les médias sociaux?
  3. Avez-vous une diversification des liens entrant vers votre site Web?

Donc, pour certains concessionnaires, leur plateforme actuelle (tel que D2C Media), leur permet de répondre oui à la plupart des questions ci-haut, ce qui fait que de payer un ‘expert en référencement organique’, n’apportera typiquement que très peu voir aucun résultat tangible supplémentaire à leur situation actuelle qui est déjà ‘optimale’. Pour ceux dont la plateforme de site Web n’est pas du tout ou très peu pré-optimisée pour le SEO tel que Trader, DealerCity, Cobalt, Search Optics, etc…, alors oui, il y a place à investir pour mieux optimiser son site Web dans les moteurs de recherche. Mais rendu-là, compte tenu des frais de référencement organique qui typiquement frôlent les $1,000 à $2,000 par mois, vous seriez en mesure de remettre en question votre choix actuel de plateforme de site Web… Est-ce que vous devriez plutôt changer de plateforme au lieu de payer un consultant à long-terme pour optimiser une plateforme qui en plus, ne performe pas en terme de conversion en demande internet.

Tout cela étant dit, ne perdez surtout pas des yeux qu’il y a un très grand risque à confier le référencement organique à des consultants spécialisés en SEO, même si ils se disent spécialisés dans le domaine automobile. Sachez que les 10,000 ingénieurs de Google travaillent très fort à toujours améliorer leur algorithme pour précisément contrer les ‘référenceurs’. Le mieux est toujours de simplement s’assurer de faire ce qui est bon pour vos visiteurs, avec du contenu intéressant et exclusif, et Google vous récompensera souvent par vous propulser gratuitement en haut de ses résultats de recherche. Aussi, à quoi sert de générer plus de trafic vers un site qui de toute façon converti très peu les visites en demandes internet? Serait-il plus payant de changer votre site web pour une plateforme qui triplerait votre taux de conversion avec le trafic naturel existant, ce qui vous donnerait un retour sur votre investissement instantané, au lieu de devoir espérer des résultats très peu probables dans 6 à 12 mois?

Posez-vous la question suivante: Google a clairement annoncé en 2014 qu’ils préféraient de loin les pages sécurisées (HTTPS) aux pages non-sécurisées (HTTP), encore une fois pour l’utilisateur. Est-ce que votre fournisseur de site Web actuel, ou votre ‘expert en référencement organique’ vous a conseillé de migrer toutes les pages de votre site Web en mode sécurisé (HTTPS) alors que Google l’ont officiellement recommandé? Poser la question… c’est souvent y répondre!